Propriétés

Le Monoï, éprouvé quotidiennement par ses utilisateurs, étayé par l'évaluation scientifique.

Dans les îles, la forte insolation, les alizés, le sel marin soumettent la peau et le cheveu à rudes épreuves. Soin conditionnant et réparateur, le Monoï est utilisé quotidiennement par les Polynésiens contre les extrêmes de leur situation géographique.
Les travaux d'évaluation analytique et fonctionnelle du Monoï de Tahiti ont permis de vérifier ses propriétés.

Des composés adoucissants

Des analyses par GC/MS (chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse) ont confirmé la présence dans le Monoï de Tahiti de composés extraits de la fleur de Tiaré et dont les propriétés apaisantes et assainissantes sont reconnues.  L'huile raffinée de Coprah a en outre des vertus émollientes avérées.

Des vertus hydratantes

Les vertus hydratantes du Monoï ont été testées sur volontaires et l’indice d’hydratation a été évalué par mesure instrumentale.

Etude EVIC-CEBA du 28 juillet 1998 :
L'hydratation des couches superficielles de la peau due au Monoï de Tahiti est progressive et durable, l'effet étant maximum entre 4 et 6 heures après application.
Après une seule application sur la peau, et 4 heures après traitement, les qualités hydratantes du Monoï de Tahiti sont comparables à celles du beurre de Karité.

   

Un soin réparateur

Réparation de la fibre capillaire
Le Monoï a fait l’objet d’un scorage de l’état capillaire par un coiffeur, d’une auto-évaluation par les volontaires et d’une interprétation au microscope électronique.
"Dans les conditions expérimentales adoptées, nous sommes amenés à conclure que le Monoï de Tahiti possède un effet réparateur sur les cheveux desséchés et abîmés. Les cheveux sont brillants et faciles à coiffer. 70% des volontaires de l'étude sont satisfaits du produit."
Le Monoï a également été testé en comparaison avec le beurre de karité et l’huile de Jojoba. Ces tests ont confirmé de très bons résultats notamment vis-à-vis du beurre de Karité.

Étude EVIC-CEBA
du 4 Décembre 1998 :
Avant traitement
Avant traitement
Après traitement
Après traitement

Une parfaite tolérance

Afin d’évaluer l’innocuité du Monoï, un grand nombre de tests ont été conduits :
- Tolérance cutanée et oculaire
- Pouvoir sensibilisant
- Hypersensibilité et hypoallergénicité
- Pouvoir photosensibilisant
Les conclusions permettent d’affirmer que le Monoï est un produit très sûr, ne conduisant à aucune réaction cutanée, ne présentant aucun risque d’allergie sur des sujets non sensibilisés .